Randonneur mal équipé

Un animateur de randonnée peut-il refuser un adhérent mal chaussé ?

Comme animateur, il a des obligations de sécurité envers les adhérents et les tiers. Un équipement adapté pour la randonnée est un des éléments de la sécurité des adhérents. Il est donc en droit de refuser une personne qui ne serait pas chaussée de façon adéquate pour la randonnée prévue ou plus généralement  sans l’équipement nécessaire (imperméable, boisson …).

La responsabilité de l’animateur est engagée si, en cas d’accident, il est démontré qu’il y a eu faute de sa part (accepter un randonneur mal équipé). C’est la justice qui apprécie la sanction.
Notons qu’ une décharge de responsabilité n’a aucune valeur légale.

Equipement du randonneur:

  • chaussures de randonnée
  • polaire
  • coupe vent
  • cape de pluie
  • bonnet (hiver)
  • gants (hiver)
  • lunettes de soleil
  • crème solaire
  • casquette / chapeau
  • eau (1,5 l)
  • gobelet
  • couverts
  • bol / assiette ou petit « tupperwear »
  • pansements / compeed
  • sa trousse de secours avec ses médicaments personnels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

5 × 3 =